Les orchestres de bal sont disposées à voyager à l'étranger à condition que TOUTES les dépenses soient payées
c.-à-d. voyage, accommodement et nourriture
c.-à-d. aussi long que vous ne nous travaillez pas trop dur, nous n'attendrons pas être payé et nous le traiterons comme une vacance gratuite!

Ken Gourlay parle assez bien le français et comprend plus